Faire simple, pratique et économique au cours d’un séjour en Italie est possible en choisissant San Miniato. Je vous invite à découvrir une ville pleine de ressources.

Le passé de San Miniato

L’histoire de ce charmant village date de l’an 783 de notre ère. Les lombards construisent une église consacrée au martyr Miniato.

Un village prend place aux alentours de l’édifice religieux. Les empereurs allemands du temps d’Otton 1er en font un centre d’administration impériale.

San Miniato al Tedesco est le nom complet. Les fortifications sont l’oeuvre d’Otton 1er et Frederic II a terminé la construction en l’an 1220.

Etabli le long de la Via Francigena, le village transalpin témoigne de la visite de plusieurs papes. Il s’agit aussi d’une halte pour les pèlerins.

Michel-Ange a décrit dans un manuscrit qu’en l’an 1533, le pape Clément VII a passé commande pour la chapelle Sixtine.

Un mode de déplacement efficace

San Miniato comprend une route avec traversée directe sur le centre. La cathédrale est accessible via un léger détour à travers deux escaliers du côté de la Piazza della Repubblica.

Un escalier mène également de la Piazza del Duomo vers la Tour Rocca de Federico II.

Les points d’attrait de la Cathédrale

Une place qui domine le hameau de San Miniato Basso propose une vue incroyable sur la cathédrale de Santa Marie Assunta et San Genesio qui date du 12ème siècle. Cette construction dotée d’une façade saillante surprend par un intérieur richement décoré au plafond.

Plusieurs décorations cohabitent avec le style 19ème, les 26 vasques en céramique issues de Tunisie et quatre magnifiques rosaces. Les salles de la sacristie abritent le Musée diocésain d’art sacré.

Les cinq salles comprennent des bassins en céramique d’origine. Il faut ajouter les peintures, les sculptures et autres bas reliefs.

Les tours célèbres de San Miniato

La tour de la cathédrale est le Torre di Matilde. Dédiée à Mathilde de Tioscane, elle provient de la ville de Mantoue.

Quant à la Torre Rocca di Federico II, elle remonte au 13ème siècle. La montée est un peu raide mais reste possible.

Au pied de cette tour, les vues en hauteur permettent de profiter d’un panorama incroyable avec des clichés inédits.

Les autres édifices à visiter

L’église del Santissimo Crocifisso est face à l’Hôtel de Ville. Tout en haut d’un escalier, il s’agit d’une église sanctuaire de style baroque.

Elle héberge le crucifix en bois issu de l’Oratoire Loretino. De nombreuses fresques décorent l’intérieur.

La Chapelle de la Madonna de Loretto accueille la statue de la Vierge de Lorette. Elle fait partie du Palazzo Comunale.

Retrouvez d’autres lieux à prix coûtant ici.

Crédit Photo : tripadvisor.fr & outdooractive.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.