Guayaquil est la capitale économique de l’Equateur. Je vous invite à arpenter la Perle du Pacifique accessible aux budgets serrés.

Zoom sur le Malecon 2000

Sur 2,5 km de parcours, le Malecon autorise une balade gratuite avec une vue directe sur la rivière Guayas. Les jardins disponibles sont également gratuits.

Ils proposent 350 variétés végétales comme les fleurs et des arbres à profusion. Des bassins d’eau et des bancs permettent de profiter d’une halte naturelle, 1,5 km de petits chemins attendent les marcheurs.

Le Malecon 2000 mène vers les quartiers de Las Penas ainsi qu’au Cerro Santa Ana. Par ailleurs, il est possible d’avoir un panorama sublime sur la ville en empruntant la Grande Roue haute de 57 mètres.

Les musées de Guayaquil

Une exposition moderne côtoyant la présentation de collection d’artefacts précolombiens est possible au Musée anthropologique d’art et de la culture. Sis à proximité de la Perla sur le Malecon, ce musée est gratuit.

Ouvert de 8h30 à 17h, le lundi est le jour de relâche. Le Musée miniature « guayaquil  en la historia » propose de l’historique de la ville à travers 15 scènes via des maquettes accompagnées par une narration.

Quant au Musée Nahim Isaias, il propose une entrée gratuite pour disposer d’une exposition temporaire d’artistes en devenir et d’une collection de l’Ecole Coloniale de Quito au second étage. Il s’agit de peintures et de sculptures sur le thème de l’art religieux.

Le Musée Municipal possède de nombreuses salles évoquant la préhistoire, la colonie, l’indépendance. Il faut ajouter l’ère républicaine, le 20ème siècle ainsi que l’art sacré et les monnaies.

L’entrée est également gratuite.

Le charme bohême de Las Penas

Fondé 400 ans plus tôt, le quartier est devenu le Patrimoine Culturel de l’Equateur. Des rues riches en couleurs tout en sinuosité mènent vers le pic du Cerro Santa Anna.

Ne manquez la rue piétonne Numa Pompillo Llona. Cette rue commerçante est pavée.

Elle accueille des boutiques, des galeries et des bars typiques.

Les parcs de Guayaquil

Le Parc historique est gratuit. D’une superficie de 8 hectares, il présente 97 variétés de plantes et 56 sortes d’espèces animales.

La tradition et l’architecture  urbaine sont aussi exposées. Quant au Parque Seminario, il met en avant des iguanes de tailles diverses.

Certains exemplaires peuvent atteindre 1 mètre de long. Il ne faut pas trop les approcher et préférer les observer d’assez loin.

 Ils ne sont pas farouches et apprécient la visite des enfants et des adultes. Retrouvez d’autres sites ici.  

Crédit Photo : tout-equateur-blog-forum.com & ou-et-quand.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.