Voyager en pratiquant le camping est une option pour les amateurs de nature en arpentant la Norvège. Je vous emmène une façon de séjourner de façon économique au cœur de paysages sublimes du nord de l’Europe.

La Norvège et ses campings aménagés

La Norvège compte environ 800 terrains de camping.

Les petits budgets optent pour des sites beaucoup plus rustiques mais riches en authenticité. Il faut consulter le guide Camping i Norge de NAF Camp.

 Cela permet d’avoir une idée des services proposés et des tarifs pratiqués.

De plus, le livret fournit plusieurs indications sur chaque type de terrain.

Les astuces pour dénicher des campings

En premier lieu, il faut éviter la proximité des autoroutes. En effet, les terrains de camping avec vue sur la E6 sont peu attractifs.

De plus, la trajectoire est la même que celle des trains. Il vaut mieux aller plus au nord quand le chemin de fer et la circulation sont moins actifs.

Il faut oser s’aventurer sur les routes secondaires. Elles dévoilent des terrains de camping sauvages.

Le Trollvegen Camping dévoile des sites boisés au pied d’une paroi rocheuse très élevée. Le Skagen Camping permet même de planter sa tente sur la plage de Flakstad.

Dans ce cas, les Lofoten dévoilent de superbes vues sur la mer.

Le camping sauvage en Norvège

En Norvège, le camping sauvage est autorisé partout. Même les parcs constituent des aires potentielles.

Il s’agit du droit d’accès à la nature allemansretten. Toutefois, il faut respecter quelques règles.

Il est interdit de camper dans les champs cultivés ainsi que sur les aires de repos. Il faut planter se tente à plus de 150 mètres de toute habitation.

Et le plus important, il faut tout nettoyer après le passage et ne laisser aucune trace.

Les emplacements à prioriser

Parfois, il faut chercher un peu pour profiter des vagues ou du vent dans les arbres. La plupart des emplacements sont établis à proximité des points de départ des sentiers.

C’est aussi le cas des rives des cours d’eau. Il ne faut hésiter à se renseigner auprès des offices de tourisme.

Il ne faut pas négliger les bons plans des locaux.

Les sites d’exception possibles

Il faut miser sur le Nordland et laisser de côté le Trondelag ou le centre du pays. Le Parc national de Rondane est une option.

Des emplacements sont disponibles sur les rives du lac Rossvatnet. Il faut juste emprunter la route de Villmarksvein pour trouver une agréable colline et ses tapis de lichen.

Sinon, les plages d’Uhakleiv et Hauckland sont une belle alternative. Idem pour les plages plus lointaines d’Horseid ou Klalvika.

Retrouvez plus de sites bon marché ici.

Crédit Photo : mag.starterre.fr & roadsurfer.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.