Même si voyager en van est synonyme de liberté, il faut respecter plusieurs règles. Je vous livre les conseils utiles pour passer la nuit lors d’une virée en van.

Dormir en plein air

Les véhicules habitables peuvent stationner de nuit pour dormir à la belle étoile. Il convient de rester discret sans faire montre de camping sauvage.

Il faut éviter les cales, la table pliante et les chaises à l’extérieur. Il faut rester deux nuits au maximum au même endroit.

Pour trouver un nightspot, l’appli park4night est utile pour une recherche en mode satellite via Google Maps. L’application permet de dénicher les parkings au départ de randonnée, les stationnements d’églises, etc.

De plus, il faut toujours vérifier l’état du sol avant de s’engager. Un chemin inconnu en pleine nuit peut dissimuler de mauvaises surprises comme un parcours embourbé.

Le respect de la nature

Pour passer la nuit en plein air, il faut creuser un trou pour les besoins. Il faut éviter les bordures de chemin et être situé à plus de 100 mètres d’un point d’eau.

Il faut toujours jeter le papier toilette à la poubelle. Il faut proscrire de l’enterrer ou de le brûler.

Si un nightspot est déjà rempli, il faut préserver une distance suffisante en choisissant un autre emplacement.

Il faut éviter d’occuper une zone naturelle protégée sous peine de régler une forte amende. Bien entendu, les feux de camp sont interdits.

Avant de partir, il est impératif de ramasser tous les déchets, les mégots de cigarette. La vidange des eaux grises est réservée aux lieux prévus ou au caniveau dans certaines conditions.

Le nightspot chez l’habitant

La nuit chez l’habitant est disponible sur la plateforme HomeCamper. Les sélections portent sur un jardin, un terrain doté parfois d’un confort simple.

Cela peut être la présence sur place d’eau, d’électricité, des toilettes, des douches. Souvent, il est possible de faire la lessive, de trouver le petit déjeuner voire une piscine.

Les autres lieux disponibles

La solution la plus chère demeure le camping. Les tarifs varient selon la saison et le nombre d’étoiles.

Parfois, il est possible de passer une nuit dans une ferme ou un terrain agricole. Ainsi, l’eau est présente.

Il faut juste s’engager en échange à acheter des produits locaux en vente directe au producteur. Cela peut concerner des fruits, des légumes et des fromages.

Souvent, les aires de service constituent des options pour passer la nuit en van. L’aire de service est l’occasion d’accéder à un point d’eau propre et de vidanger les eaux grises.

Il vaut mieux choisir les aires natures au beau milieu d’une forêt ou avec accès direct sur la plage. Découvrez d’autres sujets ici.  

Crédit Photo : australie-guidebackpackers.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.