Je vous emmène en Afrique lors d’un safari découverte en Ouganda. Cela concerne des activités disponibles dans plusieurs sites incroyables et inédits.

Les atouts d’un séjour en Ouganda

Le safari ougandais n’est pas effectué sur un lieu spécifique. En fait, la présence d’un guide est fortement recommandée surtout lors des déplacements en voiture.

Les 4 roues motrices sont les véhicules les plus sollicités en raison de pistes encore très délabrés. De plus, le self-drive est déconseillé pour éviter de se perdre car les chemins ont tendance à se ressembler.

La pratique du Slow Travel

Pour apprécier les paysages époustouflants, il faut effectuer du slow travel. Cela revient à prendre son temps, à observer avec attention, à savourer chaque moment unique.

Il est parfois possible de faire 250 km pendant 5 heures de trajet. Le guide-ranger se charge d’animer les conversations grâce à des anecdotes.

Les activités du côte de Jinjà

Située à 80 km à l’est de la ville de Kampala, Jinja permet d’exercer des activités diverses. Ne manquez pas le rafting aux sources du Nil.

Il faut inclure également le saut à l’élastique sensationnel. Les adeptes du quad peuvent explorer les environs.

Les balades à cheval sont recommandées tout  en arpentant les rives du Nil à la rencontre de paisibles autochtones. Il est permis de faire du zipline ou de l’accro-branche.

Les arbres sont hauts et peuvent atteindre 40 mètres. Le parcours affiche pas moins de six descentes entre les arbres.

La présence d’une tyrolienne d’une dizaine de mètres permet de disposer d’un panorama à couper le souffle.

Les croisières proposées

Le safari sur l’eau est davantage une croisière. Ne ratez pas le Kazinga Channel.

Il invite à relier le lac Edward et le lac George au cœur du Parc National de Queen Elizabeth au Sud Ouest de l’Ouganda. Le Nil prend sa source au Lac Victoria.

Un autre parcours mène de Blyagali vers le coucher du soleil en admirant l’installation des filets de pêche. Entretemps, le ciel arbore des teintes orangées, jaunes et bleutées.

Le parc de Bwindi

Il constitue l’occasion d’aller observer en silence les gorilles des montagnes. Quant aux chimpanzés, ils sont visibles à Kibali après une halte nocturne à Entebbe.

Les primates et les oiseaux sont également présents après une randonnée en présence d’un guide. Emmenez des jumelles car l’observation à l’œil nu ne suffit pas.

Pour éviter de perturber la faune, tentez de gardez le silence sinon parlez peu en chuchotant. Un sanctuaire est présent sur l’île Ngamba.

Retrouvez plus d’idées voyage ici.  

Crédit Photo : voyagegroupe.fr & cercledesvoyages.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.