Dans l’est de la France, la ville de Besançon est la préfecture du Doubs, dans la Franche-Comté de Bourgogne. La cité, à taille humaine, réserve de nombreuses belles surprises, de même que ses alentours sis dans un écrin naturel remarquable.

Que visiter à Besançon ?

Forte de 120 000 habitants environ, la capitale historique de la Franche-Comté s’est développée autour d’un grand – et beau – méandre du Doubs, une rivière particulièrement charmante. Si la ville attirait il y a un siècle de nombreux touristes grâce à ses thermes, ce sont aujourd’hui sa beauté intrinsèque, ses monuments et son arrière-pays qui semblent attirer le plus de visiteurs.

La principale spécificité de Besançon, liée à la situation géographique de la commune, est d’être une citadelle construite par Sébastien Le Prestre de Vauban, ce célèbre ingénieur des fortifications sous le règne de Louis XIV. C’est un fait assez rare pour une ville de cette envergure pour être remarqué. Il faut dire que la région a été fortement marquée par les guerres du XVIIe siècle, car cette province relevait normalement du Saint-Empire romain germanique tout en étant administrée par des Espagnols, soit bien souvent un double titre de guerre face à la France… Sept collines entourent Besançon et sont chapeautées de forts, ce qui accroît la beauté du site, dans un environnement très boisé et encore assez sauvage en dépit de la présence d’une agglomération de premier plan. Le complexe Vauban est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le vieux centre bisontin a conservé une remarquable homogénéité architectural. La pierre calcaire de Chailluz, reconnaissable entre toutes, y agrémente la majorité des façades. Des portes et tours antérieures à Vauban ont également subsisté. L’architecture gothique des chapelles, cathédrale et église de la ville bisontine vaut elle aussi le détour : basilique Saint-Ferjeux, cathédrale Saint-Jean avec son beau chevet, église Sainte-Madeleine, chapelle Notre-Dame-du-Foyer…

Où dormir à Besançon ?

Située dans l’axe Rhin-Rhône/Saône, importante voie de communication à l’échelle européenne, la ville de Besançon est relativement proche des frontières suisse et allemande. Surtout, une LGV y passe, avec une gare TGV en périphérie de Besançon, complétant une gare traditionnelle (Viotte) vers le centre-ville. Il est donc particulièrement facile d’y accéder, sans parler des routes et des aéroports peu éloignés.

Pour loger confortablement sur place, en restant indépendant, le mieux est d’opter pour un hôtel de qualité (https://www.hotel-bb.com/fr/hotel/besancon de la chaîne B&B Hotels par exemple) avec possibilité de stationnement, accueil d’animaux et livraisons de repas pour le meilleur rapport qualité-prix possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.